Le Cabestan de Duravel

 

Émergeant de sa prison végétale, le Cabestan de Duravel veille encore sur la rivière !

 

Grace à l'efficace concours des randonneurs de l'association Randojeannots et du CHVP, ce vestige du XVIII siècle trône à nouveau sur la rive droite du Lot. Malgré l'usure du temps et d'une longue période d'oubli, le toit à quatre pentes dallé suggère une pyramide. Son existence, désormais reconnue des services de la DRAC , nourri notre espérance de restauration que mérite cet unique vestige encore visible sur le cours du Lot.

Nous remercions chaleureusement tous les bénévoles qui ont participé à cette opération de grand nettoyage.

Une fois le nettoyage terminé