Duravel. Conférence historique sur le rôle du village dans la guerre de 100 ans

 

 

À l'initiative du Comité d'histoire de Duravel et des Deux Vallées (celles du Lot et de la Thèze) une conférence ayant pour sujet «Duravel et Montcabrier dans les stratégies des rois de France et d'Angleterre pour la défense de leurs frontières au XIVe siècle», aura lieu le samedi 21 février à 16 heures à la mairie de Duravel.

Le conférencier est Serge Lusignan, professeur titulaire à l'université de Montréal (Canada) et chercheur associé au Laboratoire de médiévistique occidentale au CNRS Paris I, auteur de travaux sur les évènements de l'époque.

Sa personnalité, ainsi que l'importance du sujet, donnent à cette prochaine conférence un caractère exceptionnel. La guerre de cent ans, ses prémices, ses rebondissements, en fournissent le cadre historique; la partie occidentale du Quercy, au carrefour des provinces de l'Agenais et du Périgord, situe son cadre géographique.

La connaissance des turbulences et affrontements de cette période, en cette partie de la Basse Vallée du Lot, s'enrichira d'ailleurs d'apport nouveaux. Par exemple, sera présenté pour la première fois au public, le texte intégral transcrit des archives de France, de la charte de la fondation de Montcabrier accordée en 1307 par Philippe Le Bel. Autre exemple, seront éclairées les conséquences d'un accord intervenu à Cahors en 1356, entre, d'un coté, les consuls de Duravel et de Montcabrier, et, d'autre part, le seigneur Amalvin de Pestillac. L'acte qui en résulta eut pour les droits des habitants des effets heureux; sur le terrain il apporta des changements dans l'implantation des forces en présence.

La salle de la mairie sera ouverte à toutes les personnes désireuses d'êtres présentes.

La Dépêche du Midi