Le Presbytère

 

                 Cette maison forte, à l'abrupt de la rue, possède des vestiges des XIIIe – XIVe siècles. La base de la construction présente un aspect féodal. Un blason en pierre, élément d'un manteau de cheminée, orne un dessus de porte. Les armoiries sont celles d'un seigneur de Reilhac qui possédait cette demeure, ainsi que le château de Cieurac, ( repaire de Cazes) au XVIIe siècle. En 1658, celui-ci avait en charge, les droits de baillive : justice et administration du domaine de la juridiction royale de Duravel Montcabrier qui fonctionna jusqu'à la révolution.

Au XIXe siècle, suite à la démolition du prieuré, cette maison forte devint le Presbytère.