Quand le Lot était navigué...Une conférence à Duravel

 

Le CHVP (Comité pour l’histoire et la valorisation du Patrimoine de Duravel et les vallées Olt-Thèze) reçoit M. Philippe Delvit, historien et maître de conférences à l’Université de Toulouse 1, pour évoquer la florissante navigation sur le Lot aux XVIIe et XVIIIe siècles.
La conférence aura lieu le dimanche 1er mars à 15h30 dans la salle du conseil de la mairie de Duravel. La participation est de 5 euros (2 euros pour les adhérents du CHVP).

 

À la fin du vingtième siècle, on éprouve quelques difficultés à croire et plus encore à comprendre, comment une rivière aussi difficile que le Lot a pu supporter un intense trafic de la fin du dix-septième siècle à la révolution.
Du Rouergue, de l’Auvergne, du Quercy, de l’Agenais descendaient vers Bordeaux, en partance pour les îles et l’Europe du Nord, quantités de produits variés. Les maîtres de bateaux remontaient vers l’amont ce que les flottes de l’Atlantique débarquaient sur les quais Bordelais, pour en irriguer le haut pays.
Cette conférence répond à ces questions, à celles qui en dérivent. Pourquoi cette navigation? Qui la contrôlait? Comment s’exercait-elle? Avec quels bateaux? Qui les construisait? Que transportaient-ils? Et surtout qui étaient, et comment vivaient ces gens de rivière?
Pour en venir à la question essentielle: pourquoi le temps de splendeur passa-t-il pour ne plus jamais revenir malgré les travaux et les efforts de la monarchie de juillet ?